PhilGrenArt'

Envoyer Imprimer
Nathalie Gaudefroy

Nathalie Gaudefroy

Soprano


Nathalie Gaudefroy commence ses études musicales par le violon et le piano au conservatoire de Strasbourg avant d’y étudier le chant. Elle se perfectionne sous la direction d’Udo Reinemann et suit les masters classes de Sarah Walker, Konrad Richter, Helmut Deutsch, Rudolf Jansen, Edith Wiens et Gundula Janowitz.
Parmi ses récompenses, notons le premier prix de mélodie et un prix d’opéra au Concours de Marmande, le premier prix au Concours de Musique de Chambre d’Arles et le prix de piano-chant à l’unanimité au Concours International Lili et Nadia Boulanger à Paris.
On a pu l’entendre dès cette époque dans le rôle de Denise LES AVENTURES DU ROI PAUSOLE d'Honegger à l'Opéra du Rhin, Musetta LA BOHEME de Giacomo Puccini qu'elle a chantée dans les Jardins du Sénat à Paris, au Festival de Sceaux et en Belgique (sous la direction de François-Xavier Roth), et dans un opéra pour enfants autour de contes persans de Iradj Sahbaï.
En 2006, à l’Opéra de Metz elle interprète le rôle de Cécile Volanges LES LIAISONS DANGEREUSES de Claude Prey. En 2007, elle y chante Virginie LE CAÏD d’Ambroise Thomas sous la direction de Jacques Mercier et Adele DIE FLEDERMAUS de Johann Strauss, dirigée par Claude Schnitzler.
Au Théâtre de Fontainebleau et à la Péniche Opéra à Paris, elle interprète Helene et Leonora ALLER-RETOUR et LE LONG REPAS DE NOËL de Paul Hindemith.
C’est dans le rôle de Pamina DIE ZAUBERFLÖTE de Mozart sous la direction de Darell Ang qu’elle débute l’année 2010 à l’Opéra National de Bordeaux.

Dans un large répertoire d’oratorios et de musique de chambre qu’elle affectionne tout particulièrement, elle s’est produite Salle Pleyel à Paris, au Rudolfinum de Prague, au ConcertGebouw d'Amsterdam où elle a chanté les LIEBESLIEDER WALZER de Brahms avec C.Stotjin, R.Trischler et U.Reinemann; au côté de Steve Davislim et Peter Mikulas à l’Auditorium National de Musique de Madrid ainsi qu’au Baluarte de Pamplona dans DIE JAHRESZEITEN de Haydn, à la Cathédrale de Lausanne dans la MESSE EN SI de Bach, le STABAT MATER de Dvoràk, le MESSIE de Haendel, à Genève et Montreux pour les PASSIONS SELON SAINT JEAN et SAINT MATTHIEU de Bach, au Cloître de Cimiez dans le PIERROT LUNAIRE de Schoenberg, Le STABAT MATER et DIE SCHÖPFUNG de Haydn, DAVIDE PENITENTE de Mozart ou encore le REQUIEM De Gounod.


Dans le domaine du récital, Nathalie interprète les SIEBEN FRÜHE LIEDER de Berg au Théâtre de Poitiers accompagnée par Marie-Josèphe Jude. Avec la pianiste Vanessa Wagner, elle présente des LIEDER de Mozart et Haydn au Grand Théâtre d’Aix en Provence; aux Musicales de Colmar, c’est en compagnie d’Alexander Melnikov, Aleksandar Madzar , Jeremy Menuhin, Romain Guyot et Guido Corti qu’elle se produit.
Nathalie interprète les Lieder de Schubert avec l’Orchestre Poitou-Charentes sous la direction de Jean-François Heisser au côté de Thomas Bauer aux Folles Journées de Nantes et à celles de Tokyo.
Elle chante notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Peter Schneider, l’Orchestre Symphonique National Tchèque dirigé par Theodor Guschlbauer (REQUIEM et MESSE EN UT de Mozart), l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Schweitzer dirigé par Erwin List (PASSION SELON SAINT JEAN et SAINT MATTHIEU de Bach, GLORIA de Poulenc), l’Orchestre de Poitou-Charentes dirigé par Jean Deroyer (14ème SYMPHONIE de Schostakovitch), l’Orchestre « Les Siècles » dirigé par François-Xavier Roth (AIRS DE CONCERT de Mozart), le  Gulbenkian Orchestra dirigé par Michel Corboz (WEIHNACHTSORATORIUM de Bach), le Jeune Orchestre d’Atlantique sous la baguette de Jean-Claude Malgoire et l’Orchestre d’Auvergne dirigé par Arie Van Beek.

You are here Artistes Soprano Nathalie Gaudefroy